Huile de lin de St-Gall

Depuis le 15ème siècle, la ville de St-Gall a été le coeur de l’industrie du lin. Elle devait sa richesse à une plante unique en son genre, qui peut être cultivée tant pour ses fibres que pour son huile – le lin. Après la deuxième guerre mondiale, les champs de lin ont complètement disparu de notre paysage rural. Ce n’est que depuis 2006 que le lin a de nouveau été cultivé dans sa région de culture st-galloise d’origine. Mais on ne le cultive plus pour en faire des mouchoirs de lin mais pour produire une huile de lin de haute valeur. En raison de sa teneur particulièrement élevée en acides gras oméga-3 (plus de 50 %) et ses principes actifs végétaux secondaires, l’huile de lin est une huile de table très saine. Les acides gras oméga-3 sont essentiels à la vie et ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme. Une demi-cuillère à thé d’huile de lin par jour (ajoutée par ex. dans le birchermüesli) couvre les besoins journaliers en acides gras oméga-3. L’huile de lin se prête avant tout aux préparations froides et accompagne très bien les produits à base de lait acidulé tels que le séré et le yoghourt.

DégustationHuile de lin

L’huile de lin de St-Gall se caractérise par son arôme typique et marqué de lin. L’huile de lin de St-Gall a déjà été primée plusieurs fois.

Durée de conservation

4 mois; important: toujours conserver l’huile de lin à l’abri de la lumière et au frais pour éviter qu’elle ne devienne amère.